Un rapporteur de l'ONU accuse la Corée du Nord de crimes contre l'humanité

11/03/13 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Le Vif

(Belga) Un rapporteur du Conseil des Droits de l'homme de l'ONU a accusé lundi la Corée du Nord de crimes contre l'humanité, énumérant toute une série de violations commises par ce pays devant ce forum des Nations unies à Genève.

Un rapporteur de l'ONU accuse la Corée du Nord de crimes contre l'humanité

L'Indonésien Marzuki Darusman, ancien ministre des Affaires étrangères, a indiqué devant le Conseil des droits de l'Homme, qui a une réunion à Genève jusqu'au 22 mars, avoir identifié neuf types de violations, très préoccupantes, des droits de l'homme, comme le fait de priver la population de nourriture, les tortures, les disparitions forcées, les détentions arbitraires, les camps de prisonniers et l'absence de liberté d'expression. "Je crois que beaucoup, si ce n'est tous ces neuf cas de violations identifiés par mon rapport peuvent être considérés comme des crimes contre l'humanité à l'encontre de la population", a déclaré M. Darusman en présentant son rapport sur la situation en Corée du Nord. Il a également lancé un appel à la constitution d'une commission d'enquête internationale sur les droits de l'homme en Corée du Nord, un pays qui a refusé de manière répétée de coopérer avec lui et d'autres enquêteurs des Nations unies. La Corée du Nord a rejeté lundi ces critiques, par la voix de son ambassadeur auprès des Nations unies, M. So Se Pyong, qui a déclaré que M. Darusman faisait partie de la ligue des "forces hostiles", aux côtés du Japon, de l'UE et des Etats-Unis. (NLE)

Nos partenaires