Un quart des consultations chez un spécialiste conventionné sont surfacturées

16/10/13 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Source: Le Vif

(Belga) Environ 23% des visites chez un spécialistes sont surfacturées, indiquent les résultats d'une enquête de la Mutualité Chrétienne (MC) présentés mercredi. La MC dénonce l'impact négatif des suppléments demandés sur l'accès aux soins de santé et plaide pour la délivrance au patient d'une facture de soins détaillée.

Avec cette enquête, la MC met en exergue qu'un supplément est demandé au patient lors d'environ un quart des visites chez un spécialiste conventionné, qui est pourtant tenu de respecter le montant des honoraires fixé par l'accord sur les tarifs conclu entre les mutualités et les représentants des médecins. De manière générale, 83% des médecins sont conventionnés. Le taux de conventionnement atteint 88% chez les médecins généralistes et 77% chez les spécialistes. D'après les résultats, les consultations des membres sondés chez un spécialiste entièrement conventionné ont été surfacturées dans 23,26% des cas, avec un supplément moyen de 9 euros demandé. A l'inverse, 45,11% des consultations chez un spécialiste non-conventionné ont été surfacturées de 13,5 euros en moyenne. Les suppléments varient également en fonction des différentes spécialisations. C'est pourquoi la MC plaide pour qu'une facture de soins détaillée soit systématiquement remise au patient et à la mutuelle, afin d'améliorer la transparence du système. La mutualité souhaite aussi encourager davantage de spécialistes à se conventionner. L'enquête a été réalisée entre septembre 2012 et juin 2013 sur base des réponses reçues à un questionnaire envoyé par e-mail à des membres de la MC. La majorité des réponses exploitables concernaient toutefois des consultations auprès de spécialistes non-conventionnés. (Belga)

Nos partenaires