Un quart des appels vers le 100 et le 112 n'a pas lieu d'être

17/04/13 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Le Vif

(Belga) Un quart des appels téléphoniques vers des numéros d'urgence le sont par accident, sans raison ou sont le fruit de plaisantins, selon des données fournies par la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet en réponse à une question du sénateur Guido De Padt (Open Vld).

Les centrales 100/112 d'Anvers, Bruxelles, Flandre occidentale, Hainaut, Limbourg, Liège, Luxembourg et Namur ont répertorié 378.262 appels de ce style en 2009. La ministre a rappelé que les services de secours disposaient dans certains cas de la possibilité de facturer à l'appelant les appels sans raison. (Belga)

Nos partenaires