Un promoteur tué par balles devient la 17e victime d'un homicide en Corse cette année

18/09/13 à 23:19 - Mise à jour à 23:19

Source: Le Vif

(Belga) Un promoteur immobilier de 50 ans a été tué par balles mercredi sur le chantier d'une résidence de luxe à Ajaccio, devenant la 17e victime d'un homicide en Corse depuis janvier, a annoncé la police.

C'est peu après 14H00 que Patrice Madelaine a été atteint de plusieurs décharges de fusil à pompe alors qu'il venait d'enfourcher le scooter avec lequel il avait l'habitude de circuler. Il sortait d'une réunion de chantier dans le quartier résidentiel d'Aspretto dominant le port d'Ajaccio, à la sortie de la ville. Touché à la tête, il est mort sur le coup. Comme tous les mercredis, le promoteur venait de diriger une réunion sur le site de la construction d'une résidence de grand standing. Patrice Madelaine, qui dirigeait un important groupe immobilier basé en Corse, a été tué par un homme qui s'est enfui à bord d'un véhicule utilitaire à bord duquel l'attendait un complice La victime avait notamment été associé dans un gros projet immobilier sur la côte orientale de la Corse à un entrepreneur du bâtiment, Charles-Philippe Paoli, lui-même assassiné en juin 2011 à Folelli, en Haute-Corse. Avec le tourisme et le milieu de la nuit, l'immobilier est, selon le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, la toile de fond de la criminalité organisée en Corse où quelque 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. L'île n'est peuplée que de 320.000 habitants mais connaît une forte croissance démographique, avec 4.000 à 5.000 personnes, souvent à haut pouvoir d'achat, qui s'y installent chaque année, une vingtaine d'homicides y sont commis dans le même temps. La Corse a ainsi accédé au rang, selon le gouvernement, de région parmi les plus criminogènes d'Europe. (Belga)

Nos partenaires