"Un privilège et un honneur d'être accueilli au CERN"

21/05/14 à 14:16 - Mise à jour à 14:16

Source: Le Vif

(Belga) "C'est un privilège et un honneur d'être accueilli au CERN, d'accompagner la délégation des recteurs et de voir tout le travail accompli jusqu'ici", s'est exprimé mercredi le roi Philippe à l'issue d'une séance d'explications dispensée par Rolf-Dieter Heuer, directeur général du Centre européen pour la recherche nucléaire, situé à Genève.

"Un privilège et un honneur d'être accueilli au CERN"

Le souverain et la délégation de recteurs et physiciens se sont ensuite rendus en ascenseur à 100 mètres sous terre pour visiter plusieurs compartiments du Grand collisionneur de hadrons (LHC), machine dans laquelle des faisceaux circulant en sens opposés entrent en collision. Portant le casque obligatoire, le roi Philippe a commencé la visite par l'accélérateur de particules souterrain, de 27 kilomètres de circonférence, ainsi que le détecteur CMS long de 21 mètres, haut de 15 mètres et pesant 12.500 tonnes. Au centre de celui-ci, le trajectographe au silicium, élément développé par plusieurs universités belges pour reconstruire les trajectoires des particules chargées et mesurer leur impulsion. Près de 600 millions de collisions s'y produisent par seconde pour 300 paquets de 200 milliards de particules lancées à travers l'accélérateur à la même vitesse que la lumière (effectuant 10.000 fois le tour du tunnel à la seconde). Près de 300 Belges, dont 150 chercheurs physiciens, travaillent au CERN. Celui-ci effectuera ses prochaines expérimentations début 2015, multipliant par deux l'énergie dans les collisions. Les dernières données enregistrées datent de mars 2013. (Belga)

Nos partenaires