Un prêtre italien arrêté pour détournement de fonds

04/04/13 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Le Vif

(Belga) Un prêtre italien qui a dirigé pendant de nombreuses années une grande institution sanitaire, dépendant indirectement du Vatican, a été placé aux arrêts domiciliaires jeudi. Il est accusé de détournement de fonds et de fraude fiscale, selon les médias et des sources policières.

De 2004 à fin 2011, le père Franco Decaminada a été l'administrateur de l'Institut dermatopathique de l'Immaculée (IDI) qui s'est retrouvé en redressement judiciaire après avoir enregistré une perte de 600 millions d'euros. Le religieux est soupçonné d'avoir détourné environ 4 millions d'euros à des fins personnelles. La justice a saisi une villa en Toscane d'une valeur supérieure à un million d'euros, dont il était propriétaire et qui a été "achetée essentiellement avec l'argent du délit", selon un communiqué de la police financière. "L'enquête a permis d'établir des agissements qui ont entraîné la spoliation pour un total de 14 millions d'euros environ" au détriment de l'IDI, selon la même source. Outre le père Decaminada, deux hommes d'affaires sont également incriminés dans cette affaire et ont également été placés aux arrêts domiciliaires. La police affirme avoir reconstruit "les opérations quotidiennes" qui ont permis au religieux de prélever "de l'argent en espèces des caisses de l'Institut sous prétexte de 'remboursement de frais', non justifiés par des documents, et le plus souvent sans aucune motivation formelle". La situation de l'IDI, qui n'avait pas payé les salaires de ses 1.500 salariés dont plus de 300 médecins pendant plusieurs mois, a été l'objet de l'une des dernières mesures prises par Benoît XVI avant sa démission. Dix jours avant son départ, le pape avait confié la gestion de l'IDI au cardinal Giuseppe Versaldi, président de la Préfecture pour les affaires économiques, "pour guider l'institut vers un assainissement économique sans participation (financière, ndlr) du Vatican". (MUA)

Nos partenaires