Un premier marsouin observé dans l'Escaut cette année

13/05/14 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Le Vif

(Belga) Le premier marsouin de l'année dans l'Escaut a été aperçu lundi matin à Wetteren. Au printemps 2013 ces mammifères marins avaient été observés pas moins de 150 fois dans le Rupel et l'Escaut, indique natuurbericht.be.

Un premier marsouin observé dans l'Escaut cette année

"La raison pour laquelle les marsouins remontent les rivières ces dernières années n'est pas claire", annonce Diemer Vercayie (Natuurpunt). "Une explication plausible pourrait être qu'ils nagent après leurs proies. Les poissons de mer comme les éperlans et les aloses se reproduisent massivement au printemps dans les zones peu profondes." Au printemps 2013 plus de 150 observations de marsouins ont été faites dans l'Escaut et le Rupel. "C'est parce que les animaux sont assez visibles et vont d'un sens à l'autre dans la rivière, il s'agissait peut-être seulement d'une vingtaine d'animaux." L'aventure aquatique du marsouin est pourtant souvent tragique. L'an dernier, 13 d'entre eux ont été retrouvés échoués sur les rives du Rupel et de l'Escaut. "Un groupe de travail de Natuurpunt a commencé une grande campagne d'observation pour connaître les risques pour les marsouins dans nos rivières et envisager les meilleures options pour les sécuriser afin que ces fantastiques mammifères puissent y nager sans danger." Les observations de marsouins, morts ou vivants, peuvent être signalées sur le site bruinvis.zoogdierenwerkgroep.be. Le marsouin est facilement identifiable grâce à son dos sombre (gris ou brun) et son ventre blanc. Un marsouin adulte peut mesurer jusqu'à 1,80 mètre. Les marsouins ne restent que brièvement à la surface de l'eau et souvent seul leur petit aileron dorsal est visible. (Belga)

Nos partenaires