Un premier convoi d'aide venant de Turquie arrive en Syrie, sans l'accord de Damas

24/07/14 à 21:49 - Mise à jour à 21:49

Source: Le Vif

(Belga) Le premier convoi d'aide humanitaire passé en Syrie venant de Turquie sans l'accord de Damas a franchi la frontière jeudi matin à Bab al-Salam, a indiqué l'ONU.

Les neuf camions transportent des vivres, du matériel sanitaire ainsi que des équipements pour purifier l'eau et construire des abris, a précisé une porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU. Il s'agit de la première application d'une résolution adoptée le 14 juillet par le Conseil de sécurité de l'ONU. Elle autorise les passages transfrontaliers de convois humanitaires venant de Turquie, Jordanie et Irak sans que le gouvernement syrien ne doive donner au préalable son accord. L'ONU estime que cette procédure, assortie d'un mécanisme de contrôle, permettra de secourir 2,9 millions de civils supplémentaires, dans des zones tenues par l'opposition armée syrienne. Pour l'instant, la majeure partie de l'aide humanitaire est obligée de transiter par Damas et profite aux régions tenues par les forces gouvernementales. L'ONU évalue à 10,8 millions le nombre de Syriens ayant besoin de secours, dont 6,4 millions de personnes déplacées et 4,7 millions que les organisations humanitaires ont toujours du mal à atteindre parce qu'elles sont prises au piège des combats ou assiégées par les forces du régime ou de l'opposition. Selon la résolution votée le 14 juillet à l'unanimité y compris par la Russie, les passages transfrontaliers se feront par quatre points, dont deux en Turquie (Bab al-Salam et Bab al-Hawa), un en Irak (Al-Yarubiyah) et un en Jordanie (Al-Ramtha). Le chargement des camions est soumis, avant de franchir la frontière, à un "mécanisme de contrôle" établi par l'ONU afin de confirmer que leur cargaison est uniquement humanitaire. Cette autorisation est valable pour six mois et devra être renouvelée par le Conseil de sécurité. (Belga)

Nos partenaires