Un premier bataillon de la Garde nationale part "au front"

15/04/14 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

(Belga) Un premier bataillon de la Garde nationale d'Ukraine a été envoyé "au front" dans l'est du pays, a annoncé mardi le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï.

Un premier bataillon de la Garde nationale part "au front"

Ce bataillon est formé de volontaires ayant fait partie des unités d'autodéfense du Maïdan, haut lieu de la contestation dans le centre de Kiev qui a renversé en février le régime pro-russe du président Viktor Ianoukovitch, a souligné M. Paroubiï sur son compte Facebook. "Les soldats son très combatifs et prêts à défendre l'Ukraine. La situation n'est pas simple", ajoute M. Paroubiï qui rentre de Lougansk (est) où il dit avoir passé une semaine. Lougansk fait parti du bassin minier de Donbass en proie depuis plusieurs jours à une insurrection armée pro-russe. Des insurgés y tiennent depuis le 6 avril le siège local des services spéciaux (SBU). Les insurgés sont repassés à l'offensive lundi dans l'est de l'Ukraine, demandant l'aide de Vladimir Poutine face au gouvernement pro-européen de Kiev. Le Parlement ukrainien a approuvé en mars la création d'une Garde nationale qui pourrait compter jusqu'à 60.000 hommes, après l'annexion de la péninsule ukrainienne de la Crimée à la Russie et face aux craintes d'une intrusion de l'armée russe dans l'est du pays. La Garde est chargée notamment de la sécurité intérieure, de celle des frontières et de la lutte contre le terrorisme. Elle est placée sous l'autorité du ministère de l'Intérieur et pourra ainsi prêter main forte aux forces armées ukrainiennes et à leurs 130.000 hommes dont une moitié de conscrits. La Russie dispose pour sa part d'une armée de 845.000 soldats. (Belga)

Nos partenaires