Un piétonnier sur les boulevards du centre - "Il y a des conditions au succès d'un beau pari"

27/02/14 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Le Vif

(Belga) Le projet de réaménagement des boulevards du centre en piétonnier peut renforcer l'attractivité économique de la zone, mais il y a des conditions pour que ce "beau pari" se transforme en succès, ont estimé jeudi les organisations patronales et professionnelles BECI, IZEO, Touring, UPSI, la Fédération des Parkings de Belgique et le Groupement des Commerçants du Centre-Ville de Bruxelles.

Un piétonnier sur les boulevards du centre - "Il y a des conditions au succès d'un beau pari"

"Dans la mesure où la commune souhaite en faire une véritable réussite pour améliorer encore son attractivité, il est indispensable de rappeler certaines conditions de succès afin qu'il bénéficie à tous : habitants et touristes, travailleurs et consommateurs", ont affirmé, dans un communiqué les associations et fédérations professionnelles après avoir pris le temps d'étudier le projet qui prévoit aussi la création de nouveaux parkings. Pour elles, ce projet peut être positif et renforcer l'attractivité économique de la zone, mais ramener le trafic de deux bandes à une seule dans chaque direction a déjà été une opération périlleuse et non dénuée de problèmes quotidiens de circulation, ont-elles précisé. Il y a donc lieu de se demander ce que l'on peut attendre d'une suppression totale de voirie "pour garantir l'accès aux logements, l'accueil des visiteurs belges et étrangers, le va-et-vient des travailleurs et des livreurs, puis enfin aussi celui des consommateurs", ont ajouté ces organisations. Les autorités communales, mais aussi régionales, doivent donc agir pour préserver, mais surtout renforcer l'accès au Centre de Bruxelles. "Les politiques d'accompagnement (renforcement du métro notamment le week-end, et transports publics de surface à taille humaine, cadences augmentées, pistes cyclables en site propre) seront cruciales". Les organisations patronales et professionnelles jugent par ailleurs qu'il y a lieu de laisser une marge de manoeuvre pour les véhicules individuels via une synchronisation des feux, des voies d'accès efficaces aux parkings du centre-ville, un bouclage de la petite ceinture entre Yser et Gare du midi, un compensation hors voirie des stationnements en voirie qui disparaîtront, et la mise en oeuvre d'un vrai système de télé-jalonnement pour guider les automobilistes. (Belga)

Nos partenaires