Un peu plus de 8% de naissances prématurées en Belgique francophone en 2010

16/11/12 à 19:40 - Mise à jour à 19:40

Source: Le Vif

(Belga) En 2010, 4.120 bébés prématurés de moins de 37 semaines sont nés en Région wallonne et à Bruxelles, ce qui représente 8,2% des naissances en Belgique francophone, a indiqué vendredi Yves Hennequin, pédiatre au service néonatal à l'hôpital Erasme, à la veille de la Journée mondiale de la prématurité.

Un peu plus de 8% de naissances prématurées en Belgique francophone en 2010

Par ailleurs, la prématurité sévère (moins de 34 semaines d'âge gestationnel) concernait 949 nouveaux-nés en Belgique francophone en 2010, soit 1,9% des naissances. Dans les deux cas, il s'agit de taux stables, précise le pédiatre, ce qui signifie que le nombre de prématurés n'augmente pas dans notre pays. Toujours la même année, le taux de mortalité atteignait les 25% pour les bébés prématurés belges francophones naissant avant 29 semaines. Ce taux retombait à 2% pour les naissances comprises entre 29 et 33 semaines et à 0,4% entre 34 et 36 semaines. Les chiffres de naissances prématurées sont comparables aux autres pays européens, contrairement aux Etats-Unis qui connaissent un taux de prématurés s'élevant entre 10 et 13%, un pays pourtant tout aussi industrialisé que le continent européen. Ces chiffres s'expliquent entre autres par une couverture des soins de santé moins performante qu'en Europe, explique Yves Hennequin. Les naissances prématurées sont bien plus aiguës encore dans les pays en voie de développement: 60% des cas de prématurés se trouvent en Afrique et en Asie du Sud. "Le niveau social influence effectivement le phénomène", commente le pédiatre. Quelque 15 millions de bébés naissent prématurément (avant 37 semaines de gestation révolues) chaque année dans le monde, soit plus d'un bébé sur dix, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). (VIM)

Nos partenaires