Un palais du premier empereur de Chine datant de 2.200 ans mis au jour

01/12/12 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Le Vif

(Belga) Les ruines d'un palais de plus de deux millénaires ont été mises au jour à côté du fameux tombeau du premier empereur de Chine Qin Shi Huangdi entouré de ses milliers de soldats en terre cuite grandeur nature, ce qui montrerait qu'outre sa volonté d'être protégé par l'armée enterrée, ce souverain souhaitait continuer de vivre dans le faste impérial dans l'au-delà, selon des archéologues cités par la presse.

Un palais du premier empereur de Chine datant de 2.200 ans mis au jour

Ce palais est "le plus grand bâtiment jamais découvert sur le site funéraire" abritant le tombeau du premier souverain de la dynastie Qin, qui régna de 221 à 207 avant Jésus-Christ, a expliqué samedi à l'agence de presse gouvernementale Xinhua Sun Weigang, chercheur de l'Institut d'Archéologie de Shaanxi, la province du nord où se trouve le site. Qin Shi Huangdi a unifié la Chine et fondé son empire après avoir vaincu les derniers souverains indépendants et il fit construire la Grande Muraille en reliant des tronçons déjà édifiés par ces seigneurs pour protéger leurs États. D'après les fondations récemment mises au jour, le palais découvert sur le site du mausolée pourrait mesurer 690 m de long et 250 de large, près du quart de la taille de la Cité Interdite de Pékin, selon l'archéologue Sun Weigang toujours cité par Xinhua. Qin Shi Huangdi était un homme superstitieux qui passa sa vie à chercher un élixir d'immortalité, selon les historiens. Le palais, qui jouxte son tombeau "démontre le souhait de l'empereur de continuer à vivre dans le faste impérial même dans l'au-delà", estime Sun Weigang. (JAV)

Nos partenaires