Un nouveau test de dépistage de la maladie du sommeil, développé entre autres à Anvers

11/09/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif

(Belga) L'institut de médecine tropicale (IMT) d'Anvers a participé au développement d'un test rapide de dépistage de la maladie du sommeil, désormais prêt à être lancé à grande échelle, a annoncé la fondation d'utilité publique mercredi via un communiqué. Le test présente l'avantage de ne nécessiter ni électricité ni compétences particulières ni basses températures de conservation, ce qui le rendrait particulièrement intéressant pour être utilisé dans les zones reculées d'Afrique, où la majorité des cas se présentent.

La maladie du sommeil est une maladie parasitaire mortelle également connue sous le nom de trypanosomiase humaine africaine (THA). Le test de dépistage, lancé par l'IMT, Standard Diagnostic Inc. (Corée du Sud) et la fondation FIND (Suisse), consiste en un prélèvement de sang au doigt. Après 15 minutes, l'éventuelle présence d'anticorps contre le parasite Trypanosoma brucei gambiense, responsable de plus de 90 % des cas de maladie du sommeil, est connue. Si le test se révèle positif, d'autres méthodes doivent toutefois confirmer le diagnostic. "Un accord entre les trois partenaires prévoit que l'IMT produira et fournira des antigènes parasitaires que SD utilisera pour fabriquer et lancer le test rapide en collaboration avec FIND et d'autres parties prenantes", indique le communiqué. Le SD Bioline HAT a déjà été testé à petite échelle, à Kinshasa (RDC). (Belga)

Nos partenaires