Un nouveau nom pour l'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

12/02/14 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Ne dites plus "réseau d'enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles". Désormais, il faudra parler de "Wallonie-Bruxelles Enseignement". Un nouveau nom, accompagné d'un nouveau logo et d'une charte des valeurs renouvelée, pour donner plus de visibilité aux 435 établissements scolaires qui font partie de ce réseau.

La ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Martine Schnys, le ministre de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt (représenté par son chef de cabinet) et l'administrateur général de l'enseignement et la recherche scientifique, Jean-Pierre Hubin, ont présenté mercredi la nouvelle appellation à l'occasion de la 4ème rencontre annuelle des chefs d'établissement qui s'est déroulée au Palais des Congrès de Liège. Le changement est censé apporter davantage de clarté et de visibilité à ce réseau, qui compte 210.000 élèves et 23.400 enseignants (pour l'enseignement obligatoire). "L'objectif de ce travail sur une nouvelle identité est vraiment de distinguer le pouvoir organisateur du pouvoir subsidiant, les deux étant trop souvent confondus", résume Jean-Pierre Hubin. La nouvelle charte des valeurs a remis au goût du jour un texte de 1998 et contient de nouveaux mots, comme "démocratie", "ouverture et démarche scientifique" et "émancipation sociale". "Ce sont des valeurs qui existaient, mais qui n'étaient pas clairement formulées de cette manière", précise Marie-Martine Schyns. Ce nouveau document ne devrait toutefois pas chambouler les établissements scolaires, puisque "l'objectif du texte était de se remettre en adéquation avec ce qui existe déjà dans les écoles", selon la ministre. (Belga)

Nos partenaires