Un nouveau gouvernement palestinien, dirigé par l'universitaire Hamdallah, a prêté serment

06/06/13 à 19:29 - Mise à jour à 19:29

Source: Le Vif

(Belga) Un nouveau gouvernement de l'Autorité palestinienne, dirigé par l'universitaire Rami Hamdallah, a prêté serment jeudi soir à Ramallah, en Cisjordanie.

Sept nouveaux membres, qui ont prêté serment sur le Coran en présence du président Mahmoud Abbas, rejoignent le cabinet de M. Hamdallah qui a remplacé le 2 juin le Premier ministre démissionnaire Salam Fayyad. M. Hamdallah, un universitaire respecté mais peu connu à l'étranger, a assuré qu'il conduirait un "gouvernement pour une période transitoire" avant de céder la place à un exécutif d'union nationale, en vue de la réconciliation avec le mouvement islamiste Hamas. Lors d'une réunion au Caire le 14 mai, le Fatah de Mahmoud Abbas et le Hamas, qui gouvernent respectivement les zones autonomes de Cisjordanie et de la bande de Gaza, se sont donné trois mois pour appliquer les principales clauses de leurs accords de réconciliation, constamment reportées depuis plus de deux ans. "Soyons optimistes et espérons que nous parviendrons à un gouvernement d'union le 14 août, et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour cela. Je demande à tous les mouvements palestiniens de travailler ensemble pour mettre fin à cette triste situation de division", a déclaré mercredi M. Hamdallah, interrogé sur son éventuel maintien si l'échéance du 14 août était dépassée. Les accords de réconciliation signés au Caire (avril/mai 2011) et à Doha (février 2012) prévoient que les gouvernements rivaux du Fatah et du Hamas cèdent la place à un exécutif transitoire non partisan chargé d'organiser des élections générales. Âgé de 54 ans et président depuis 1998 de l'Université Al-Najah de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, M. Hamdallah est également secrétaire général de la Commission électorale centrale (CEC) et président du directoire de la Bourse palestinienne, basée à Naplouse. (Belga)

Nos partenaires