Un nouveau code de déontologie journalistique, "GPS" pour journalistes d'aujourd'hui

11/12/13 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil de déontologie journalistique (CDJ), organe d'autorégulation créé en 2009, a présenté mercredi lors d'une conférence de presse un nouveau code de déontologie adapté aux technologies actuelles et à la réalité du journalisme d'aujourd'hui, fruit d'un travail d'environ deux ans. "Que ce guide vous serve de GPS, mais comme assistant, pas comme maître", a lancé Marc Chamut, président du CDJ, à un impressionnant parterre de rédacteurs en chef et de figures médiatiques. "Il faudra bien sûr de temps en temps actualiser les cartes, tenir compte de la météo et des nouveaux 'véhicules' de l'information"...

Le nouveau code ne chamboule pas les principes de base de la déontologie professionnelle, axés sur le respect de la vérité, l'indépendance, la loyauté et le respect des droits des personnes. "Les principes de base sont immuables", confirme Marc Chamut en préambule. "Mais leur mise en oeuvre peut fluctuer". "Manifestement, de nombreuses questions se posent dans les milieux médiatiques quant à l'évolution de la déontologie avec les nouvelles technologies", précise André Linard, secrétaire général du CDJ. "Ce nouveau code en est la réponse". Pas de révolution fondamentale toutefois: la prise en compte dans le code de l'influence des nouvelles technologies et des réseaux sociaux sur les pratiques journalistiques consiste essentiellement à préciser que la déontologie existante s'applique dans son entièreté à ce nouveau volet de l'activité journalistique. André Linard prévoit une tournée des rédactions dès 2014, pour aller y présenter directement le nouveau code. En attendant, les rédacteurs en chef présents ont symboliquement reçu en main propre un exemplaire du texte. (Belga)

Nos partenaires