Un Néerlandais abuse de centaines de filles via internet - La police reconnaît une erreur de procédure

09/10/13 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

(Belga) L'affaire de moeurs impliquant un Néerlandais de 48 ans qui aurait abusé via internet de 300 filles, de Belgique notamment, aurait pu être mise en lumière il y a neuf mois, a déclaré mercredi Max Daniel, à la tête des opérations policières menées dans le nord des Pays-Bas. Celui-ci admet une erreur de procédure.

Des parents d'une adolescente de 16 ans, habitant la province de Drenthe, avaient en effet alerté la police il y a neuf mois car leur fille aurait eu une relation avec le prévenu. Ils avaient toutefois décidé de ne pas faire de déclaration. La police aurait alors dû en avertir le ministère public qui devait faire suivre à l'officier du ministère responsable des faits de moeurs. Tout cela ne s'est pas produit, précise Max Daniel. Après cette histoire, l'homme avait continué de faire des victimes, dont le nombre n'est pas encore clairement défini. Il n'est pas garanti que le ministère public aurait lancé une poursuite après avoir obtenu cette information de la part de la police, mais cela aurait été probable. Cette affaire est sans conséquence pour les policiers impliqués parce qu'ils ont travaillé consciencieusement, a poursuit Max Daniel. (Belga)

Nos partenaires