Un "navire pour l'avortement" se rend au Maroc en se jouant des autorités

04/10/12 à 18:59 - Mise à jour à 18:59

Source: Le Vif

(Belga) Les organisateurs du projet de "navire pour l'avortement" ont admis jeudi que leur bateau, qui devait arriver dans la journée au port de Smir, au nord du Maroc, se trouvait déjà sur place depuis plusieurs jours, afin de tromper la vigilance des autorités marocaines.

L'ONG néerlandaise "Women on waves", invitée par une association locale, avait fait part ces derniers jours de son intention de se rendre au Maroc afin de proposer des avortements médicamenteux dans un pays où 600 à 800 femmes ont recours chaque jour à une interruption de grossesse dans la clandestinité. Après avoir laissé planer le suspense, elle avait annoncé mercredi que son navire devait arriver jeudi à la mi-journée sur les côtes du royaume, où l'initiative a fait débat. Le gouvernement marocain, à majorité islamiste, avait alors riposté en enjoignant les autorités locales de ne pas laisser entrer le bateau dans le port de Smir. De fait, la marine était positionnée jeudi matin, et des forces de l'ordre empêchaient les nombreux journalistes d'accéder au site. Mais, coup de théâtre, les organisateurs du projet ont annoncé en début d'après-midi que le navire se trouvait déjà sur place. Conduits à proximité immédiate du port de Smir par quelques militants, les journalistes présents ont pu apercevoir le bateau mouillant à une vingtaine de mètres de la terre ferme, à l'intérieur d'une marina. Les forces de l'ordre sont alors intervenues pour empêcher la presse d'approcher davantage. "Le bateau est arrivé il y a quelques jours déjà, car ils ont su que les autorités allaient les empêcher et c'était le seul moyen de parvenir jusqu'aux côtes marocaines", a confirmé une députée néerlandaise, Liesbeth van Tongeren, présente sur place. (DGO)

Nos partenaires