Un mois de juillet satisfaisant voire excellent pour les parcs d'attraction belges

30/07/13 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Le Vif

(Belga) Les parcs d'attraction, aussi bien au nord qu'au sud du pays, se disent globalement très satisfaits de l'affluence de visiteurs durant le mois de juillet 2013. A Walibi, l'ouverture du Psyké Underground, la nouvelle version de la Turbine (ex-Sirocco), semble avoir dépassé toutes les attentes. Mini-Europe, malgré la saga "fermera, fermera pas?", affirme avoir accueilli un nombre record de curieux, soit le plus élevé depuis 20 ans.

Le parc bruxellois de monuments miniatures a vu son affluence augmenter de 16% par rapport au mois de juillet 2012, selon un communiqué envoyé lundi. "Ce sont surtout les visiteurs belges (+60%) qui ont permis la croissance enregistrée cette année. Beaucoup d'entre eux ont tenu à venir découvrir le parc ou à le revisiter une 'dernière fois'", indique le texte, faisant référence à la saga Ville de Bruxelles contre Mini-Europe et Océade. Pour faire place au projet Neo, il avait d'abord été annoncé que les deux parcs devraient vider les lieux pour la fin août 2013, avant que les concessions ne soient finalement prolongées jusque fin 2016. Le parc aquatique Océade impute d'ailleurs à ces incertitudes la baisse de son nombre d'abonnements. Grâce aux fortes chaleurs, Océade enregistre malgré tout un nombre d'entrées identique à celui du mois de juillet 2012, selon le même communiqué. Le parc wavrien Walibi, sans donner de chiffres totaux, évoque une "belle fréquentation, surtout depuis la mi-juillet". "Notre nouvelle attraction, ouverte le 13, a été au-delà de nos attentes", explique Caroline Crucifix, PR Manager. "Le 20 juillet, date de la première nocturne de l'été, 8.800 personnes sont montées dans le Psyké Underground, le plaçant d'emblée dans le Top 5 des attractions les plus fréquentées du parc. Le 20 juillet représente également notre pic de fréquentation totale depuis le début de la saison, avec 12.000 visiteurs. De nombreuses personnes attendaient la réouverture de l'ancien Sirocco pour venir." (Belga)

Nos partenaires