Un millier de migrants et militants ont traversé Bruxelles pour les droits des illégaux

27/06/14 à 00:10 - Mise à jour à 00:10

Source: Le Vif

(Belga) A l'occasion de la tenue du Conseil européen, la caravane des migrants a marché, jeudi de 15 à 20 heures, à travers le centre de Bruxelles jusqu'à la petite rue de la Loi, située aux portes de la Commission européenne. Les 450 marcheurs et sans papiers européens qui séjournent au parc Maximilien ont été rejoints sur leur trajet par un millier de personnes, selon l'estimation de la police.

Les multiples banderoles débordaient d'un flot de manifestants étroitement encadré par les organisateurs. "Sans papiers, sans droits, les étrangers sont hors la loi", les slogans ont décrié les retombées des politiques migratoires européennes. "Les migrants sont les boucs émissaires d'aujourd'hui", estime un militant. "Les souffrances et les drames humains constituent des preuves de l'échec de ces visions protectionnistes. On réclame un changement d'orientation, mais les dirigeants de l'Europe s'entêtent au contraire à poursuivre le durcissement des politiques de lutte contre l'immigration". "La chasse aux illégaux alimente les discours populistes et appuie la montée des extrêmes en Belgique et en Europe", ajoute un second. Une illégale qui erre dans les rues de Bruxelles depuis qu'elle a fui un mariage forcé avec son nouveau-né est parmi eux. Comme elle, les sans papiers belges ont été nombreux à rejoindre le mouvement. Malgré ces situations de détresse, la bonne humeur prédomine. "Notre objectif est de faire naître une prise de conscience collective", prône Aboubakar, un migrant régularisé venu d'Italie. "Notre sourire est fait d'espoir, car nous commençons aujourd'hui à oser nous faire voir en rue pour montrer notre humanité aux leaders européens." Après 20h, des prises de parole ont été organisées devant les instances européennes. (Belga)

Nos partenaires