Un millier de bâtiments publics potentiellement contaminés à l'amiante

15/12/13 à 07:32 - Mise à jour à 07:32

Source: Le Vif

(Belga) "Environ un millier de bâtiments publics de la Région bruxelloise ne seraient pas en ordre vis-à-vis de la réglementation sur l'amiante", affirme Marc Duplessis, spécialiste Sécurité et Prévention au sein de la CGSP, dimanche dans Het Nieuwsblad op zondag.

La situation ne touche pas seulement des maisons communales ou des bâtiments de CPAS, mais aussi des écoles et des crèches. "Sans le savoir, des milliers de citoyens sont peut-être exposés à un réel danger pour leur santé". La CGSP a tiré la sonnette d'alarme après la découverte, début de cette année, d'amiante dans un garage de la police locale de Bruxelles. Toutes les instances publiques bruxelloises avaient alors été interrogées sur la situation dans leurs propres bâtiments. Selon M. Duplessis, le résultat de ce sondage est inquiétant. "Nous devons en conclure que les administrations ne peuvent pas nous fournir d'inventaire sur l'amiante, qu'elles n'ont aucun programme de gestion de ce problème et ne disposent pas d'évaluations annuelles effectuées par les comités compétents ou le fonctionnaire de prévention. Et si ces données sont exceptionnellement disponibles, elles datent au mieux de 2008", affirme-t-il. D'après lui, entre 700 et 1.000 bâtiments publics devraient être urgemment contrôlés en matière de présence d'amiante. Le syndicat prévoit d'établir un classement des bons, moins bons et mauvais élèves dans ce domaine. L'Inspection du Travail sera ensuite alertée. (Belga)

Nos partenaires