Un mémorandum pour répondre aux défis du logement en Wallonie

11/12/13 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Source: Le Vif

(Belga) Quatre propositions ont été émises mercredi dans un mémorandum des Sociétés de logement de service public (SLSP) lors de leur rencontre annuelle organisée par l'Union des villes et des communes de Wallonie (UVCW) à Namur.

Selon Christie Morreale, parlementaire régionale wallonne, il faudra faire face à quatre défis en matière de logement. Le premier est démographique puisqu'au moins 150.000 logements supplémentaires sont à construire d'ici 2020. Ils devront en outre s'adapter au vieillissement de la population. Le deuxième est social: environ 37.000 candidats-locataires attendent un logement social avec un délai d'attente moyen de cinq ans. Le troisième est d'adapter les bâtiments aux exigences énergétiques. Le quatrième est financier puisqu'on estime que dix milliards d'euros seront nécessaires dans les dix ans pour rénover et construire. Comme les financements régionaux ne sont pas illimités, les SLSP préconisent dans leur mémorandum d'opter pour l'épargne privée et de mettre en oeuvre un large programme de construction et de rénovation de logements publics, couplé à une réduction des charges pour elles. Elles recommandent aussi de leur rendre de l'autonomie ainsi qu'aux villes et communes notamment en matière d'attribution, de conception et de localisation du logement (pour mieux répondre aux réalités du terrain, mieux gérer l'urgence sociale et obtenir une mixité sociale), et de réformer le loyer social et assurer la prise en charge intégrale du coût du loyer social par la Wallonie. Enfin, les SLSP souhaiteraient monter des opérations économiques en matière immobilière pour pouvoir équilibrer leurs finances. (Belga)

Nos partenaires