Un médecin belge a gain de cause face au Vice-président de l'Ordre des médecins français

05/09/13 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Le Vif

(Belga) Le docteur en médecine belge Thierry Hertoghe a obtenu gain de cause face au Vice-président du Conseil de l'Ordre des médecins français Xavier Deau, qu'il accusait de l'avoir injurié dans un reportage de l'émission française "Envoyé Spécial" sur la médecine anti-âge, rapporte jeudi le Dr Hertoghe à l'agence Belga.

La Justice de Paix du canton d'Uccle a jugé, le 21 juin dernier, que les propos du Dr Deau sont constitutifs de faute car ils portent atteinte à la considération notamment professionnelle du Dr Hertoghe. Le Dr Deau, porte-parole du Conseil de l'Ordre national français des médecins, devra verser une indemnité d'un euro symbolique au requérant. Interrogé à propos des docteurs pratiquant la médecine anti-âge, M. Deau expliquait le 26 mai 2010 sur la chaîne France 2 qu'ils "ne sont pas dans le progrès". "Ils sont dans la déviance totale car il n'y a aucune base scientifique à leurs allégations et à leurs prescriptions. Ces médecins sont archaïques et sont dans le charlatanisme (...)", ajoutait-il. Thierry Hertoghe, docteur en médecine depuis plus de 20 ans et spécialisé dans la médecine anti-âge, s'est senti injurié et a introduit une citation le 11 janvier 2011. "Les propos inutilement excessifs du défendeur portent atteinte à la réputation du Dr Thierry Hertoghe", auteur de nombreux ouvrages et connu en Belgique comme à l'étranger, dont en France, a jugé la Justice de Paix. Celle-ci rappelle que "la liberté d'expression n'autorise pas l'injure". "Traiter le Dr Thierry Hertoghe de charlatan n'est pas un terme scientifique qui fait progresser le débat", fait remarquer le Juge de Paix, qui précise qu'il n'a pas à s'immiscer dans le débat scientifique. (Belga)

Nos partenaires