Un Liégeois entame une grève de la faim devant le centre fermé de Vottem

02/12/13 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Le Vif

(Belga) Un militant liégeois âgé de 25 ans a entamé lundi une grève de la faim devant le centre fermé de Vottem. Le jeune homme a décidé d'entreprendre cette action en solidarité avec les Afghans, les sans-papiers, mais également avec les trois grévistes de la faim de l'église du Béguinage, à Bruxelles, qui dénoncent la politique migratoire belge.

"La grève de la faim que j'ai entamée ce matin est une action individuelle, je n'appartiens pas au comité de soutien aux Afghans, même si je me sens solidaire de leur lutte et des trois grévistes de l'église du Béguinage. Mon action vise entre autres à dénoncer la politique migratoire belge mais s'inscrit dans un cadre plus général d'exclusion sociale qui touche toutes les catégories de la population pour mieux les diviser", a expliqué Loïc Decamp. "SDF, sans-papiers, chômeurs, etc., ces catégories sont souvent utilisées comme des objets politiques alors qu'il s'agit d'individus avec leur histoire propre et c'est cela qu'il faut mettre en avant au lieu de classifier les êtres humains. Il faut casser la spirale de l'impuissance et trouver la possibilité de discuter en dehors des catégories imposées", a-t-il ajouté. Loïc Decamp a précisé que son action était temporaire et non conditionnée à d'éventuels résultats. Il ignore encore quand et dans quel contexte il y mettra un terme. (Belga)

Nos partenaires