Un jeune homme jugé pour avoir versé de l'esprit de sel sur le visage d'un de ses amis

27/03/13 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Dinant a débuté mercredi le procès à charge d'un jeune homme originaire de Philippeville prévenu de coups et blessures volontaires. Il avait versé de l'esprit de sel sur le visage d'un de ses amis, le 24 avril 2011, lors d'une soirée à Philippeville.

Le prévenu et la victime avaient joué au jeu du "roi qui boit" avec d'autres de leurs amis avant les faits. Il s'agit d'un jeu lors duquel un joueur distribue à chaque participant une carte. Le premier joueur qui tombe sur un roi fabrique une boisson dans un récipient en mélangeant, au choix, n'importe quelle boisson alcoolisée ou non. Le deuxième à piocher un roi la goûte. Le troisième à piocher un roi boit pour sa part l'entièreté du récipient. Après plusieurs heures de jeu, l'un des participants s'est couché dans un divan. Voyant qu'il était inconscient, un de ses amis a voulu le réveiller en lui versant de l'eau sur le visage. Mais le jeune homme s'est trompé et a vidé une bouteille qui contenait de l'esprit de sel (acide chlorhydrique), un produit qui sert notamment à la fabrication d'engrais ou au décapage de métaux. La victime a été brûlée au troisième degré au visage et sur le crâne. Le parquet de Dinant a requis une peine de travail de 90 heures à l'encontre du prévenu. Son avocat a plaidé la suspension du prononcé, estimant qu'il s'agissait d'un accident. Jugement le 8 mai. (PVO)

Nos partenaires