Un inconnu s'immole devant le Palais des Nations à Genève

05/09/13 à 20:06 - Mise à jour à 20:05

Source: Le Vif

(Belga) Un inconnu s'est immolé devant le Palais des Nations à Genève jeudi matin, ne laissant pour seuls indices que le portrait d'un militaire avec un sigle représentant les Tigres tamouls et des documents concernant des cas d'immolations au Tibet.

La police s'est rendue vers 1h00 du matin devant le bâtiment qui abrite l'Organisation des Nations unies où elle a retrouvé l'homme allongé sur le dos, le corps en grande partie brûlé. A ses côtés, se trouvaient un jerrican fondu qui avait contenu de l'essence, a précisé la police genevoise. A proximité, les autorités ont également retrouvé la photo d'un militaire avec un signe représentant l'organisation des Tigres tamouls, les rebelles séparatistes du Sri Lanka, et des documents sur des immolations au Tibet, où des moines se sont régulièrement donné la mort par le feu ou ont tenté de se donner la mort. "Ce sont des pistes totalement différentes. Mais pour l'instant, ce sont les seuls éléments que nous ayons", a indiqué le porte-parole de la police genevoise. La victime a été immédiatement conduite aux services des urgences de Genève, puis héliportée au centre des grands brûlés de Lausanne, mais a succombé à ses blessures dans l'après-midi. L'homme n'a pas pu être identifié. En février 2009, un Tamoul de 26 ans, étudiant à Londres, s'était déjà immolé quasi sans témoin devant le siège genevois de l'ONU pour dénoncer la souffrance de la minorité tamoule au Sri Lanka, pays à majorité cinghalaise. (Belga)

Nos partenaires