Un homme menace de commettre un attentat dans le centre de Stockholm

19/06/14 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Le Vif

(Belga) La police suédoise bouclait deux endroits du centre de Stockholm jeudi après-midi à la suite des menaces d'un homme disant vouloir s'en prendre aux partis politiques suédois avec "un objet dangereux".

Un homme menace de commettre un attentat dans le centre de Stockholm

L'homme, sur lequel la police n'a donné aucun détail, était retranché dans un immeuble de l'île de Gamla Stan, la ville médiévale. Il "a exprimé sa colère contre les partis représentés au Parlement", ont expliqué les forces de l'ordre dans un communiqué. Il "affirme avoir un objet explosif" sur lui, a déclaré un porte-parole de la police, Sven-Erik Olsson, au site internet Aftonbladet TV. Il était entré peu avant 14H30 dans les locaux d'un groupe de défense des droits de l'homme, Civil Rights Defenders. D'après plusieurs médias, il clame qu'il a une bombe accrochée à sa ceinture. La police tenait la foule à distance sur cette île où se pressent d'habitude les touristes. Des forces spéciales se préparaient à intervenir, et ont envoyé vers l'immeuble un robot peu avant 17H00. Le parti des Modérés (conservateurs) du Premier ministre Fredrik Reinfeldt a son siège dans la même rue. Un deuxième périmètre de sécurité, à quelques centaines de mètres de là, a été établi sur une artère commerçante, Sveavägen, dans un quartier où se trouvent les sièges de plusieurs partis, dont celui des sociaux-démocrates. Aucun élément n'a filtré sur le mobile de l'homme ni sur ses éventuelles demandes. Stockholm était plutôt calme jeudi, à l'avant-veille de la Saint-Jean, une fête à l'occasion de laquelle les Suédois ont l'habitude de se retrouver à la campagne. Toutefois les deux périmètres de sécurité ont perturbé le trafic des bus en fin d'après-midi, tandis que les métros et les trains roulaient normalement. En décembre 2010, un Suédo-Irakien avait lancé une attaque suicide sur un marché de Stockholm: il avait trouvé la mort et plusieurs personnes avaient été blessées. (Belga)

Nos partenaires