Un homme inculpé pour le meurtre de sa femme, dont il avait signalé la disparition

14/06/13 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Le Vif

(Belga) Un individu a été placé sous mandat d'arrêt pour le meurtre de sa femme à Liège. Il a reconnu avoir jeté à l'eau la voiture contenant le corps de celle qu'il croyait morte. Quelques jours plus tôt, il avait pourtant tenté de faire croire qu'elle avait disparu de son plein gré. L'enquête doit révéler si la victime était déjà décédée quand son corps a été jeté à l'eau, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le 8 mai, Aimé Nyirindekwe a signalé à la police la disparition de son épouse, Diane Uwaco-Merino. Il a expliqué que le couple, domicilié avenue Georges Truffaut, à Liège, avait eu une altercation le 30 avril et a reconnu lui avoir porté des coups. Il a ensuite expliqué que son épouse avait quitté le domicile conjugal et n'y était plus rentrée. Quelques jours plus tard, une personne a appelé les pompiers de Liège et a réclamé une rançon de 50.000 euros pour "revoir Diane". L'enquête a permis de révéler que l'appel provenait du GSM du mari. Ce dernier a été inculpé pour enlèvement. Une analyse des caméras de surveillance de la Ville a montré que l'individu avait transporté le corps de son épouse dans un véhicule. Interrogé, l'homme a reconnu avoir jeté la voiture contenant le corps de sa femme dans l'eau, à hauteur du Parc de la Boverie. Le corps a effectivement été retrouvé lundi et l'homme a été inculpé pour meurtre. Une autopsie doit être réalisée sur la victime pour établir si elle était décédée avant d'être jetée à l'eau ou si elle est morte par noyade. (Belga)

Nos partenaires