Un homme garde le corps sans vie de sa femme chez lui, à Saint-Nicolas, pendant un mois

24/08/14 à 19:24 - Mise à jour à 19:24

Source: Le Vif

(Belga) Sortant d'un café de Seraing, un sexagénaire se trouvant en état d'ivresse sur la voie publique a été interpellé par la police dans la nuit de samedi à dimanche. Ramené au poste, il a déclaré aux inspecteurs que le corps sans vie de sa femme se trouvait chez lui dans son divan depuis un mois, a-t-on appris auprès du parquet de Liège.

Lorsque les inspecteurs de police se sont rendus dimanche, vers 04h00 du matin, au domicile du couple, rue de la Coopération, à Saint-Nicolas, ils ont découvert le corps sans vie de la dame dans un fauteuil. Il se trouvait dans un état de putréfaction avancé, selon le parquet de Liège. L'homme a expliqué qu'il avait trouvé son épouse, âgée de 66 ans, morte et qu'il l'avait laissée en l'état dans le fauteuil. L'individu, âgé de 63 ans, a été privé de liberté pour les besoins de l'enquête, alors qu'une autopsie aura lieu lundi pour déterminer la cause du décès de la victime. Une mort naturelle n'est pas exclue - aucun élément extérieur sur le corps de la victime ne permet de déterminer s'il s'agit d'un meurtre -, mais en attendant les résultats de l'autopsie, le dossier a été mis à l'instruction du chef d'homicide volontaire. Une mise sous mandat d'arrêt a été requise par le parquet. (Belga)

Nos partenaires