Un gouvernement intérimaire d'ici septembre en Thaïlande

13/06/14 à 08:26 - Mise à jour à 08:26

Source: Le Vif

(Belga) La junte thaïlandaise mettra en place d'ici à septembre un gouvernement intérimaire pour superviser des réformes qui doivent mener à des élections dans au moins un an, a annoncé son chef vendredi.

Un gouvernement intérimaire d'ici septembre en Thaïlande

Le général Prayut Chan-O-Cha, qui a pris le pouvoir par un coup d'Etat le 22 mai, n'a pas précisé si ce gouvernement serait composé de civils ou de militaires. "Un nouveau gouvernement sera mis en place en août ou début septembre", a-t-il déclaré à des fonctionnaires lors d'un discours sur le budget 2015. "Ne me demandez pas qui ils (les membres du gouvernement) sont ou d'où ils viennent", a-t-il ajouté. Il n'a pas exclu devenir Premier ministre lui-même. Depuis le putsch, l'armée a largement limité les libertés civiles en interdisant les manifestations, arrêtant des opposants au coup d'Etat, censurant les médias et maintenant temporairement en détention des centaines de personnalités politiques, journalistes ou universitaires. Prayut a exclu des élections avant au moins un an, pour permettre de mettre en place d'ici là des réformes politiques, dont la rédaction d'une nouvelle Constitution, selon lui nécessaire pour mettre un terme à des années de troubles politiques. Depuis le précédent putsch qui avait chassé en 2006 l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra, la Thaïlande est engluée dans des crises à répétition faisant descendre tour à tour dans la rue les ennemis et les partisans de Thaksin. Le milliardaire reste, malgré son exil, le facteur de division du pays entre d'un côté les masses populaires du nord et du nord-est qui lui sont reconnaissantes des politiques en faveur des plus pauvres, et de l'autre les élites de Bangkok gravitant autour du palais royal et soutenues par l'armée, qui le voient comme une menace pour la monarchie. (Belga)

Nos partenaires