Un Fort Chabrol se termine par un suicide à Baudour

05/06/14 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Le Vif

(Belga) Un homme armé de 54 ans s'est retranché chez lui jeudi matin à Baudour. Le parquet de Mons a indiqué que l'individu s'était finalement donné la mort.

Selon le parquet de Mons, l'homme, dépressif, avait remonté une arme pendant la nuit après avoir proféré des propos menaçants envers son épouse. "Apparemment, le couple battait de l'aile et l'homme avait visité un appartement mercredi, comptant se séparer de son épouse", a indiqué Dominique Francq, substitut du procureur du roi de Mons. "L'épouse a pris peur et s'est enfuie avant de prévenir la police que son mari n'allait pas bien." Selon la police boraine, l'homme avait menacé de tirer "sur tout ce qui bouge". "La femme a alerté la police jeudi vers 7h50", a indiqué Marcel Staelen, chef de corps de la zone boraine. "Nos équipes ont installé un périmètre de sécurité. Le groupe d'intervention de la police fédérale est intervenu peu avant 10h. Les policiers ont repéré un corps gisant dans le jardin de la maison, celui de l'auteur du Fort Chabrol, qui s'était suicidé." L'homme, qui vivait encore à l'arrivée des forces de l'ordre, est décédé sur place. Le parquet de Mons a par ailleurs indiqué que personne n'a finalement été directement menacé, qu'aucun fait judiciaire n'était à relever, la victime s'étant suicidée. (Belga)

Nos partenaires