Un ex-ministre de la Défense jugé coupable de l'explosion d'une cargaison d'armes à Chypre

09/07/13 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien ministre chypriote de la Défense Costas Papacostas a été jugé coupable mardi par la cour pénale de Larnaca (sud) d'"homicides" après la mort de 13 personnes dans l'explosion d'une cargaison d'armes en juillet 2011 sur l'île.

Un ex-ministre de la Défense jugé coupable de l'explosion d'une cargaison d'armes à Chypre

Le commandant des pompiers Andreas Nicolaou et son adjoint Pambos Charalambous, de même que le commandant de l'unité de réaction en cas de désastre, Andreas Loizides, ont été de leur côté jugés coupables de négligences ayant causé la mort -une charge également retenue contre M. Papacostas- et de comportement dangereux ou imprudent ayant causé la mort. En revanche, l'ancien ministre des Affaires étrangères, Marcos Kyprianou, et l'ex-commandant en chef adjoint de l'armée, Savvas Argyrou, ont été blanchis. Tous les accusés avaient plaidé non coupable. M. Papacostas encourt la réclusion criminelle à perpétuité, tandis que les autres accusés risquent quatre ans de prison. Les proches des victimes ont dénoncé la décision du tribunal, estimant que tous les accusés et "bien d'autres encore" devraient purger une peine de prison à vie. Le 11 juillet 2011, un feu de broussailles avait provoqué l'explosion d'une centaine de conteneurs chargés d'armes iraniennes à destination de la Syrie, saisis en 2009 et stockés sans précaution sur une base navale. L'explosion avait fait 13 morts et détruit la principale centrale électrique de l'île, située à 150 mètres de là, provoquant une forte pénurie d'électricité et des coupures de courant quotidiennes pendant l'été. (Belga)

Nos partenaires