Un don de BMW au parti de Merkel indigne la gauche allemande

15/10/13 à 23:06 - Mise à jour à 23:06

Source: Le Vif

(Belga) Un don de la famille Quandt, grand actionnaire du constructeur automobile BMW, au parti conservateur d'Angela Merkel a suscité mardi l'indignation de l'opposition au moment où la chancelière bloquait des normes européennes plus sévères pour l'industrie automobile.

Le parti chrétien-démocrate (CDU) a reçu au total 690.000 euros de la part de trois membres de la famille Quandt, a révélé mardi l'administration du Bundestag, chambre basse du parlement allemand. Selon les trois partis d'opposition, sociaux-démocrates, Verts et gauche radicale, ce don des Quandt, l'une des plus grandes fortunes d'Allemagne, intervenu le 9 octobre dernier, pourrait être lié au refus du gouvernement Merkel de normes européennes plus sévères pour les automobiles en matière de rejets de CO2. Les grosses berlines allemandes, comme celles produites par BMW, seraient particulièrement touchées par des réglementations plus sévères. Lundi, les États membres de l'UE avaient accepté de différer un vote sur la réduction des rejets de CO2 des voitures à 95 grammes par kilomètre en 2020, sous la pression du gouvernement d'Angela Merkel qui a pris en main la défense de ses constructeurs nationaux. La polémique intervient alors que Mme Merkel conduit des discussions tendues avec les Verts et les sociaux démocrates pour tenter de former une coalition de gouvernement, après sa victoire aux législatives du 22 septembre. Face aux critiques, la CDU a déclaré mardi que "les dons n'ont aucun rapport avec des décisions politiques". "La famille Quandt soutient la CDU depuis des années par des dons privés, que cette dernière soit au pouvoir ou dans l'opposition". Un porte-parole de la famille Quandt a également rejeté les critiques. Ce don est une forme de reconnaissance "pour la politique très réussie de la chancelière pour surmonter la crise de l'euro", a-t-il affirmé. (Belga)

Nos partenaires