Un djihadiste arrêté à la manifestation de soutien aux chrétiens d'Irak à Bruxelles

06/08/14 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Le Vif

(Belga) À l'appel du Comité de soutien aux chrétiens d'Orient, plus de 1.100 personnes, selon la police, se sont rassemblées mercredi midi devant le Parlement européen à Bruxelles, place du Luxembourg, pour dénoncer les persécutions faites à l'encontre des minorités religieuses en Irak.

Deux jeunes ont appelé à tuer les chrétiens en marge du rassemblement place du Luxembourg. Selon les personnes proches des faits, l'un d'eux avait un logo djihadiste sur son t-shirt et le second un couteau. Les policiers ont arrêté un des deux jeunes. "Nous demandons une protection pour ce peuple autochtone", plaide Yusuf Ergen, membre du comité organisateur. "On parlait de plus de 35.000 chrétiens vivant à Mossoul. Les djihadistes ont mis un symbole sur leur maison - le "Noun" en arabe qui signifie Nazaréen - pour les forcer à choisir entre se convertir à l'Islam, l'exil ou la mort. (...) Aujourd'hui, on parle du conflit israélo-palestinien, mais peu du problème en Irak alors que les chrétiens sont livrés à eux-mêmes sans aucune protection". Parmi les représentants des différents rites d'Orient présents en tête du cortège - qui se rend au square Frère-Orban -, le Père Benoît Wailliez de la Fraternité Saint-Pie X, insiste sur le sort des chrétiens en Irak. "Bientôt, il n'y aura plus de chrétiens en Orient, alors qu'ils étaient là 600 ans avant les musulmans. C'est le berceau du Christ. Il est inadmissible, qu'on les persécute, qu'on les tue et qu'on les chasse d'Irak." (Belga)

Nos partenaires