Un dissident chinois libéré après neuf ans de détention

30/04/14 à 09:27 - Mise à jour à 09:27

Source: Le Vif

(Belga) Un activiste chinois a été libéré après neuf ans de prison, trois ans avant la fin de sa peine, une clémence rare à l'heure où Pékin sévit contre d'autres opposants, ont rapporté des ONG mercredi. Xu Wanping, détenu à la prison de Yuzhou dans la mégalopole de Chongqing (sud-ouest), a été remis en liberté cette semaine, ont indiqué Radio Free Asia (RFA) et Human Rights in China.

Xu, ancien ouvrier et membre du Parti démocratique chinois, avait été condamné en 2005 à 12 ans d'emprisonnement pour avoir "incité à la subversion du pouvoir d'Etat". Il a été libéré après que les autorités de Chongqing ont décidé de réduire de trois ans sa peine, a-t-il confié à RFA, sans pouvoir expliquer les raisons de cette décision. Xu Wanping restera cependant privé de ses droits civiques pendant quatre ans, ce qui lui interdira de s'exprimer dans les médias, restreindra sa liberté de mouvement et le cercle des personnes qu'il est autorisé à contacter. Son épouse s'est par ailleurs dite très inquiète de son état de santé. Xu a en effet passé au total une vingtaine d'années en prison, soit près de la moitié de sa vie. Déjà condamné en 1989 à huit ans de détention pour avoir pris part aux manifestations pro-démocratiques à Chongqing, il avait ensuite été condamné en 1998 à trois ans de camp de rééducation par le travail pour avoir incité des employés licenciés à manifester. La nouvelle de la libération de Xu a surpris, à l'heure où le régime communiste est engagé depuis l'an dernier dans une vaste campagne répressive des voix dissidentes. Les interpellations tendent encore à s'intensifier à l'approche du 25e anniversaire, en juin, du soulèvement de la place Tiananmen. (Belga)

Nos partenaires