Un "dictionnaire illustré" pour aborder la bande dessinée belge sous l'Occupation

08/04/13 à 18:17 - Mise à jour à 18:17

Source: Le Vif

(Belga) L'essayiste Frans Lambeau, ancien journaliste d'entreprise à la Banque nationale de Belgique, vient de publier, aux éditions André Versaille, un "Dictionnaire illustré de la bande dessinée en Belgique sous l'Occupation". Il s'agit du premier ouvrage de synthèse sur le Neuvième Art en Belgique au cours de la Seconde Guerre mondiale.

La préface est de Philippe Goddin, l'un des meilleurs spécialistes de la vie et de l'oeuvre d'Hergé. Les années de la guerre auront, en fin de compte, constitué un "âge d'or" pour la BD belge, avec l'éclosion de formidables talents appelés notamment à combler le vide laissé par les séries américaines dont l'importation avait été interrompue par le conflit mondial. Il y a ici quelque 270 entrées présentant non seulement les auteurs, scénaristes et dessinateurs, mais aussi les oeuvres, les personnages, les éditeurs, les genres et les journaux et magazines. On y trouve entre autres les noms de Hergé, Jean-Michel Charlier, E. P. Jacobs, Jijé, Mitacq, Rob-Vel, Sirius, Tenas, Maurice Tillieux ou encore Willy Vandersteen. Richement illustré par plus de 240 vignettes, l'ouvrage évoque, par ailleurs, le contexte difficile sur les plans politique, culturel et social de l'époque et est truffé d'anecdotes parfois étonnantes. Le "Dictionnaire illustré de la bande dessinée belge sous l'Occupation", de Frans Lambeau, publié aux éditions André Versaille, compte 340 pages et est proposé au prix de 34,50 euros. (Belga)

Nos partenaires