Un conseiller communal binchois poursuivi par la Ville a été blanchi par la justice

25/02/13 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil communal binchois de l'opposition, Etienne Piret, a été blanchi par la justice dans cadre d'une plainte pour calomnie et diffamation déposée en 2009 par la ville de Binche lors de la mandature précédente.

L'affaire remonte à 2009. Elle découle d'un tract publié par le conseiller communal de l'opposition (UNION) Etienne Pirlet relatif à un désaccord sur le plan déontologique dans un dossier d'attribution d'un marché public, notamment dans la désignation de l'auteur d'un projet de travaux. "Le bourgmestre de Binche Laurent Devin (PS) avait déposé plainte au nom de la Ville pour calomnie et diffamation", a rappelé Etienne Pirlet. "Je n'avais cependant jamais eu l'intention de calomnier qui que ce soit, mais simplement de faire mon travail de conseiller de l'opposition en soulignant ce que je considérais comme un problème de déontologie. La justice m'a finalement totalement blanchi après près de 4 ans." La juge du tribunal correctionnel de Charleroi qui a rendu son jugement le 17 janvier 2013, a conclu que "le prévenu n'avait pas agi avec intention de nuire." Etienne Pirlet est toujours conseiller communal de l'opposition à Binche. (FCH)

Nos partenaires