Un chagrin d'amour à l'origine de l'alerte à la bombe au Kinepolis de Louvain

02/11/13 à 07:23 - Mise à jour à 07:23

Source: Le Vif

(Belga) L'auteur de l'alerte à la bombe survenue mercredi soir au cinéma Kinepolis à Louvain a été identifié. Il s'agit d'une jeune femme de 20 ans qui avait appris que son ancien petit ami était dans une des salles du cinéma avec une autre femme. Elle a utilisé son gsm pour signaler la présence d'une bombe à la police, peut-on lire samedi dans Het Laatste Nieuws.

Environ 350 personnes avaient été évacuées du cinéma à cause de cette alerte à la bombe. La police a rapidement identifié l'auteur du coup de fil grâce à son numéro de gsm. "Je sais que j'ai fait une bêtise", a expliqué la jeune femme. "Je ne supportais pas de savoir que mon ex sortait déjà avec une autre à peine quelques jours après la fin de notre relation, qui a duré trois ans. Je suppose que je voulais me venger et j'ai donc appelé. 'Tic tac, tic tac. Time is running. Kinepolis Leuven', et j'ai raccroché". Kinepolis se constituera partie civile dans cette affaire. "Les raisons qui pousse une personne à faire une fausse alerte à la bombe ne comptent pas. Les coûts peuvent se chiffrer à plusieurs milliers d'euros", argumente Myriam Dassonville, la porte-parole de l'entreprise. La jeune femme devra probablement répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel. (Belga)

Nos partenaires