Un centre de tri illégal renfermait des dizaines de tonnes de déchets à Seneffe

25/07/13 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet et l'auditorat du travail de Charleroi ont mené jeudi une descente sur le site de l'ancien "Expo Seneffe". Le bâtiment abritait un centre de tri illégal. Plusieurs dizaines de tonnes de déchets y étaient triées par des ouvriers roumains.

Depuis plusieurs mois, un centre de tri de déchets s'est installé illégalement au sein des entrepôts de l'ancien site "Expo Seneffe", situé chaussée de Mons, indique le premier substitut Daniel Marlière. Jeudi, neuf policiers de la zone Mariemont, le parquet et l'auditorat du travail de Charleroi, ainsi que deux membres de l'Unité de Répression de la Pollution de la Région wallonne sont descendus sur place et ont mis le site sous scellés. Les enquêteurs y ont en effet découvert des dizaines de milliers de tonnes de déchets, inertes et dangereux, entreposés sans aucune autorisation. Trois Roumains non déclarés y triaient les immondices sans protection, y compris lorsqu'ils traitaient de l'asbeste-ciment ou des appareils électroménagers contenant du gaz tels que des réfrigérateurs. Au total, deux bulldozers, dix containers et une Mercedes ont été saisis par le parquet, qui fera entendre les gérants de la société Mondial Containers de Bruxelles ainsi que le propriétaire du site. Selon le premier substitut Marlière, des poursuites correctionnelles seront engagées contre les responsables présumés, qui risquent des peines allant jusqu'à 3 ans de prison et 1 million d'euros d'amende, ainsi que l'obligation de réhabiliter le site. L'enquête se poursuit afin d'établir la provenance des déchets. (Belga)

Nos partenaires