Un Belgo-Australien risque dix ans de prison en Australie

29/10/13 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Le Vif

(Belga) Le Belgo-Australien Jonathan Moylan comparaîtra vendredi devant la Cour suprême australienne pour faux en écriture, rapportent plusieurs médias belges. Ce militant écologiste de 25 ans avait rédigé un faux communiqué de presse de la banque australienne ANZ, annonçant qu'elle renonçait à financer l'ouverture d'une mine de charbon à ciel ouvert dans une forêt. Il risque dix ans de prison et environ 500.000 euros d'amende.

Né à Newcastle (nord de Sydney) de mère belge et de père australien, Jonathan Moylan milite notamment contre la volonté de la Whitehaven Coal d'étendre ses activités d'extraction dans la Leard State Forest. Au mois de janvier dernier, Jonathan Moylan avait rédigé un faux communiqué de presse avec le logo de la grande banque australienne ANZ. Il y écrivait que la banque retirait 1,2 milliard de dollars de financement au projet de mine de charbon à ciel ouvert. Reprise par des journalistes financiers, l'information avait provoqué la chute en bourse de l'action de la société minière. "Il est poursuivi par l'agence de supervision du monde boursier et financier, sur base d'un article de loi qui vise les manipulations boursières en vue d'un enrichissement", précise l'oncle du militant à la RTBF. Considéré comme un lanceur d'alerte, au même titre que l'Américain Edward Snowden, le Belgo-Australien est soutenu par plusieurs organisations, qui ont notamment lancé un appel aux dons afin de lui venir en aide. (Belga)

Nos partenaires