Un attentat suicide fait 13 morts devant une mosquée chiite à Bagdad

27/05/14 à 14:26 - Mise à jour à 14:26

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 13 personnes ont été tuées mardi dans le centre de Bagdad par un attentat suicide devant une mosquée chiite, et quatre ont péri dans d'autres violences en Irak, a-t-on indiqué de sources médicales et de la Sécurité.

Au moins 28 autres personnes ont été blessées dans l'explosion qui a visé la +husseiniyah+ (lieu de culte chiite) d'Abou al-Timan, dans le quartier de Chorja. Un kamikaze a fait exploser la charge qu'il avait sur lui à l'entrée de la mosquée, où les fidèles effectuaient leurs ablutions avant la prière de la mi-journée. Toujours à Bagdad, deux personnes sont mortes dans l'explosion de bombes artisanales dans les quartiers de Sadr City (nord) et Doura (sud). D'autres attentats à la bombe ont fait deux morts à Mossoul, dans le nord du pays. Des insurgés sunnites, notamment des groupes liés à Al-Qaïda, prennent régulièrement pour cible des membres de la communauté chiite, majoritaire en Irak. L'Irak est endeuillé quotidiennement par des attaques et des attentats qui tuent en moyenne 25 personnes chaque jour, un niveau proche de celui de 2008, lorsque le pays sortait à peine d'un conflit confessionnel sanglant, après l'invasion américaine de 2003. Les autorités imputent la violence qui touche l'ensemble du pays à des facteurs extérieurs, au premier rang desquels la guerre en Syrie voisine. Mais diplomates et experts affirment que les violences sont surtout alimentées par la colère de la minorité sunnite, qui s'estime marginalisée et maltraitée par les autorités. (Belga)

Nos partenaires