Un Américain qui réclamait son exécution mis à mort au Dakota du Sud

16/10/12 à 07:11 - Mise à jour à 07:11

Source: Le Vif

(Belga) Un Américain de 50 ans, qui réclamait d'être exécuté pour le meurtre d'un gardien de prison, a été mis à mort lundi soir au Dakota du Sud (nord), une année à peine après sa condamnation, la première exécution en cinq ans dans cet Etat, a-t-on appris de source pénitentiaire.

De nombreuses voix, y compris l'Union européenne, s'étaient élevées contre cette exécution, et celle prévue dans le même Etat américain la semaine du 28 octobre, mais le gouverneur Dennis Daugaard avait annoncé qu'il "n'interviendrait pas pour les empêcher ou les retarder". Eric Robert a été exécuté peu après 22H00 (03H00 GMT mardi) par injection létale. "C'est un triste jour", a déclaré le gouverneur dans un communiqué publié lundi soir. "Les exécutions sont rares dans notre Etat et sont réservées pour les cas d'extrême préméditation et de conviction". Eric Robert, qui avait jeûné depuis samedi pour des raisons religieuses, demandait à être exécuté, annonçant qu'il tuerait à nouveau dans le cas contraire, selon des documents de justice. Il avait renoncé à tous ses appels, accélérant son exécution. Le 16 septembre 2011, il avait plaidé coupable du meurtre de Ronald Johnson, un gardien de prison sexagénaire, lors d'une tentative d'évasion commise quatre mois plus tôt, alors qu'il purgeait une longue peine pour enlèvement. Il avait été condamné à la peine capitale le 27 octobre 2011. Eric Robert est le 32e condamné à mort exécuté aux Etats-Unis cette année. C'est la première exécution en cinq ans et la deuxième en 65 ans, dans cet Etat qui ne compte plus que quatre détenus dans le couloir de la mort. (FEJ)

Nos partenaires