Un adolescent veut devenir maître bouddhiste en Inde - L'avocate de Giel se pourvoit en cassation

19/09/13 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

(Belga) Katelijn De Wispelaere, l'avocate de Giel, ce jeune qui souhaitait rejoindre un monastère bouddhiste en Inde, a introduit jeudi un pourvoi en cassation contre la décision du juge de la jeunesse de la cour d'appel de Gand, a annoncé la mère de l'adolescent de 15 ans. La cour d'appel avait interdit au jeune bouddhiste de quitter le pays mais des erreurs de procédure auraient été commises, selon la défense.

Un adolescent veut devenir maître bouddhiste en Inde - L'avocate de Giel se pourvoit en cassation

La cour d'appel a réformé vendredi la décision du tribunal de la jeunesse en première instance et a ordonné qu'une enquête soit réalisée afin d'examiner la situation familiale de Giel. La Cour se prononcera ensuite sur ce dossier, sur base de l'enquête sociale qui devrait prendre 75 jours au maximum. L'avocate du mineur a introduit un pourvoi en cassation jeudi. Sabine, la mère de Giel, espère ainsi que son fils pourra partir prochainement. "La décision de la cour de cassation, saisie car des erreurs de procédure ont probablement été commises, devrait tomber d'ici trois mois", selon elle. "L'enquête sociale devrait prendre le même temps, ou plus. Nous espérons que le pourvoi en cassation fera avancer l'affaire. La cour de cassation pourrait casser l'arrêt du juge d'appel et rendre la décision du juge en première instance de ne pas s'opposer au départ à nouveau valable". La mère de Giel envisage également de prendre un avocat et d'entreprendre des démarches contre son frère, qui s'oppose au départ de son neveu. L'avocate de Giel n'était pas joignable début d'après-midi pour une réaction. (Belga)

Nos partenaires