Un accord verbal atteint entre syndicats et direction à l'entreprise Dessy et Valange

11/09/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif

(Belga) Un accord verbal a été conclu entre les syndicats et les patrons de l'entreprise rochefortoise "Dessy et Valange" à la suite du licenciement de 13 employés survenu début septembre, a indiqué mercredi Jean-Claude Hubert, permanent FGTB.

Un accord verbal a été trouvé entre les syndicats et les employeurs après qu'une action de grève a été menée lundi par les travailleurs de l'entreprise spécialisée dans la construction de maisons. "Les travailleurs presteront la moitié de leur préavis, soit 14 jours au lieu de 31, afin de pouvoir rechercher plus rapidement un nouvel emploi. Ils bénéficieront également d'allocations de licenciement", a expliqué le permanent FGTB, Jean-Claude Hubert. Toujours selon ce dernier, la procédure Renault n'a pas été respectée par les patrons de Dessy et Valange. "Cette infraction est passible de poursuites pénales. Nous les abandonnerons si l'accord verbal qu'on a obtenu est respecté. La direction s'est également engagée à maintenir l'activité de l'entreprise et à ne pas faire appel à de la main d'oeuvre étrangère." A la suite de l'arrêt de travail effectué lundi par les travailleurs de la société et à l'accord trouvé par les syndicats, Jean-Claude Hubert a indiqué que le personnel pourrait reprendre le travail dans les prochains jours. (Belga)

Nos partenaires