Un accompagnateur de train et un usager de la SNCB renvoyés en correctionnelle à Dinant

28/12/12 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Dinant a décidé vendredi de renvoyer un ancien accompagnateur de train et un usager de la SNCB devant le tribunal correctionnel de Dinant. Le premier comparaîtra pour coups et blessures volontaires, le second pour ne pas avoir obéi au contrôleur et pour avoir tenté de monter dans un train en marche, le 23 mai 2009, à Dinant.

Le jour des faits, un incident avait éclaté en gare de Dinant entre ces deux personnes au moment du démarrage d'un train vers Houyet. L'accompagnateur de train venait d'actionner le signal indiquant au chauffeur qu'il pouvait démarrer lorsqu'un Bruxellois d'une septantaine d'années avait tenté de monter dans le train. Alors que le train était en marche, les deux individus étaient tombés sur les voies. A la suite de cet accident, l'accompagnateur de train avait dû être amputé des deux jambes tandis que l'usager de la SNCB avait, lui, été amputé d'une partie du pied droit. "Les responsabilités sont partagées", a précisé le parquet de Dinant. La date de leurs comparutions n'est pas encore connue. Après l'incident, les conseils d'administration de la SNCB et d'Infrabel avaient approuvé la mise en oeuvre d'une procédure de départ des trains censée apporter davantage de sécurité. Elle devrait être effective dès 2015. (CHN)

Nos partenaires