ULB: blocage du bâtiment Solvay par les syndicats du personnel

23/10/13 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Source: Le Vif

(Belga) A l'appel des syndicats CNE et CGSP-PATG (personnel administratif, technique et de gestion), une trentaine de personnes ont bloqué mercredi matin, de 7h30 à midi, l'entrée du bâtiment Solvay à l'Université Libre de Bruxelles (ULB), a indiqué Didier Bajura, délégué syndical CNE.

Les syndicats ont bloqué le rectorat de l'ULB mercredi dernier, en réaction à une note de travail sur la réforme des ressources humaines (RH). Après avoir été informé que le remboursement des transports serait limité, ils ont mené une action au service financier le lendemain. Leur choix s'est ensuite porté sur le bâtiment Solvay, lieu de travail du conseiller des autorités au sein du groupe RH. "L'esprit maison a été enterré", estime Didier Bajura. "Nous allons donc nous comporter comme n'importe quel syndicat d'entreprise." En solidarité envers les étudiants, les membres du personnel dénoncent la manière dont les autorités ont géré les violences policières lors du conseil administratif reporté du 14 octobre. Concernant la réforme de la gouvernance votée jeudi dernier, les syndicats s'offusquent qu'aucune remarque formulée en séance d'information n'ait été prise en compte. Ils considèrent que réunir l'assemblée plénière une fois par an, et en session extraordinaire, est une atteinte aux débats démocratiques. "Le conseil d'administration ne va plus qu'appliquer ce que le conseil académique aura décidé", avance Didier Bajura. "Le vrai pouvoir est donc retourné entre les mains des doyens. C'est une révolution de palais. Le recteur a pris le pouvoir." (Belga)

Nos partenaires