Ukraine: une "journée de silence" avant les législatives de dimanche

27/10/12 à 18:27 - Mise à jour à 18:27

Source: Le Vif

(Belga) L'Ukraine observait une journée de silence samedi, à la veille d'élections législatives "test" pour ce pays et dans lesquelles la formation du célèbre boxeur Vitali Klitschko se présente, contre toute attente, comme un des principaux concurrents du parti au pouvoir.

Conformément à la loi, la publicité électorale était absente samedi dans l'ensemble du pays. La veille, le parti au pouvoir et la principale alliance de l'opposition, composé notamment par le parti de l'ex-Premier ministre incarcérée Ioulia Timochenko, ont organisé leurs derniers rassemblements. Ces deux formations devraient arriver en tête des législatives avec respectivement 26% et 21% des voix, selon un sondage publié cette semaine malgré l'interdiction de faire paraître des enquêtes d'opinion à l'approche du scrutin. Le parti de M. Klitschko, champion du monde WBC des poids lourds et opposant au régime ukrainien, s'annonce comme la grande surprise de ce scrutin. Selon le sondage, cette formation, jusqu'à présent active seulement à Kiev, devrait entrer pour la première fois au Parlement avec 18%. Deux autres partis capables de franchir le seuil électoral de 5% sont les communistes (10%) et le parti nationaliste Svoboda (5,6%). Ces élections, premier grand scrutin depuis l'arrivée au pouvoir en 2010 du président Viktor Ianoukovitch, sont suivis de près par l'Occident qui les voit comme un test pour la démocratie ukrainienne et ne cesse de critiquer Kiev pour le sort l'opposante Timochenko, exclue du vote en raison de son incarcération. La campagne a été ternie par des problèmes dont le plus grave était la distribution par des candidats d'argent et de bien matériels aux électeurs. L'opposition et des observateurs craignent par ailleurs les fraudes lors du vote et surtout pendant le décompte des voix. (VIM)

Nos partenaires