Ukraine - Poutine dénonce l'instrumentalisation de la question des Tatars de Crimée

16/05/14 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Le Vif

(Belga) Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé vendredi l'instrumentalisation de la question des Tatars de Crimée, promettant un soutien financier de Moscou à la communauté deux jours avant la commémoration sous tension des 70 ans de sa déportation par Staline.

Ukraine - Poutine dénonce l'instrumentalisation de la question des Tatars de Crimée

"Nous ne pouvons en aucun cas admettre que les Tatars de Crimée deviennent une monnaie d'échange dans un quelconque différend, y compris interétatique, par exemple entre la Russie et l'Ukraine", a déclaré M. Poutine lors d'une réunion à Sotchi (sud) avec des représentants de la communauté tatare, selon les images de la télévision publique. "On ne peut pas défendre les intérêts des Tatars de Crimée, qui vivent en Russie - en Crimée - dans les parlements d'autres pays. C'est tout simplement absurde", a-t-il ajouté, dans une référence non voilée aux propos de Moustafa Djemilev, le chef historique de la communauté qui est député au Parlement ukrainien. Ce dernier, qui a été interdit d'entrée en Crimée et dont les partisans sont menacés de poursuites pour "extrémisme", a dénoncé à plusieurs reprises l'"annexion" de la péninsule par la Russie en mars et évoqué le risque d'un conflit sanglant. "Les intérêts des Tatars de Crimée sont aujourd'hui en Russie", a poursuivi M. Poutine, se déclarant prêt à travailler avec les représentants tatars, auxquels il a demandé une "attitude positive". Les Tatars de Crimée, qui ont largement boycotté le référendum organisé en mars sur le rattachement de la péninsule à la Russie, commémorent dimanche les 70 ans de leur déportation par Staline dans un climat de tension sans précédent. (Belga)

Nos partenaires