Ukraine - Le président Porochenko veut mettre fin aux combats dans l'Est "cette semaine"

08/06/14 à 19:55 - Mise à jour à 19:55

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau président ukrainien Petro Porochenko a déclaré dimanche vouloir mettre fin dans la semaine qui s'ouvre aux combats dans l'Est, en proie à une insurrection prorusse, a indiqué la présidence ukrainienne à l'issue de premiers pourparlers avec l'ambassadeur russe en Ukraine.

"Nous devons mettre fin aux tirs cette semaine", a déclaré M. Porochenko, cité dans un communiqué à l'issue d'une rencontre à Kiev avec l'ambassadeur de Russie en Ukraine Mikhaïl Zourabov, l'ambassadeur d'Ukraine en Allemagne Pavlo Klimkine et une représentante de l'OSCE, Heidi Tagliavini. Le président ukrainien, entré officiellement en fonction samedi, a indiqué que ces pourparlers tripartites se tiendraient tous les jours afin de mettre en place un plan de pacification de l'Est de l'Ukraine. "Chaque jour pendant lequel des gens meurent, chaque jour pendant lequel l'Ukraine paye un prix aussi élevé, est inacceptable. C'est pourquoi il faut tout d'abord rétablir le fonctionnement de la frontière de l'Ukraine pour garantir la sécurité de tout citoyen d'Ukraine qui vit dans le Donbass, indépendamment de ses sympathies politiques", a souligné M. Porochenko, cité dans le communiqué de la présidence. L'insurrection prorusse dans l'Est de l'Ukraine, orchestrée selon Kiev par Moscou, et l'"opération antiterroriste" lancée par les forces ukrainiennes pour la mater ont fait en près de deux mois plus de 200 victimes (rebelles, forces ukrainiennes et civils). Les séparatistes prorusses contrôlent Donetsk et Lougansk, les deux grandes villes du bassin minier du Donbass, poumon industriel du pays, et depuis quelques jours une partie de la frontière avec la Russie. Lors d'un bref entretien vendredi en marge des cérémonies commémoratives du Débarquement en France, M. Porochenko et son homologue russe Vladimir Poutine étaient convenus d'ouvrir des négociations rapidement à Kiev, du jamais vu dans l'escalade de ces derniers mois. Vladimir Poutine avait jugé l'approche du nouveau président ukrainien "juste dans l'ensemble". M. Zourabov, revenu à Kiev pour l'investiture de M. Porochenko, l'avait qualifié samedi de "partenaire sérieux", confirmant le changement de ton de Moscou qui jugeait illégitime les autorités de transition pro-occidentales en place depuis la destitution de Viktor Ianoukovitch fin février. (Belga)

Nos partenaires