Ukraine - Le "kern" a fait le point

04/03/14 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement fédéral réuni en comité restreint a fait le point mardi matin sur la situation en Ukraine, avec l'aide de l'ambassadeur belge auprès de l'Union européenne et de l'adjoint du représentant permanent auprès de l'OTAN.

Ukraine - Le "kern" a fait le point

A l'issue de la réunion, le Premier ministre Elio Di Rupo et le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders ont répété devant la presse la position des puissances occidentales. La Belgique réclame le respect de l'intégrité du territoire et de la souveraineté de l'Ukraine. Elle condamne fermement l'intervention russe et demande le retour des troupes russes dans leurs casernes. "Nous demandons aussi le respect des droits des minorités et leur protection, en Russie et en Ukraine", a indiqué M. Di Rupo. L'objectif reste la désescalade des tensions et un dialogue entre les parties. L'Union européenne menace de sanctions telles que la suspension des négociations en cours sur les conditions de visa, voire le gel d'actifs. Huit pour-cent du gaz consommé en Belgique vient de Russie, a répondu M. Di Rupo à la question d'un journaliste, alors que certains préconisent des sanctions économiques contre Moscou. Les États membres de l'UE et de l'OTAN sont en concertation quasi permanente ces derniers jours et les jours prochains sur la situation de l'Ukraine. La Commission européenne devrait présenter mercredi les contours d'une aide pour le pays. Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, quant à eux, se réunissent jeudi à Bruxelles où ils s'entretiendront notamment avec le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk. Dans le concert de soutiens occidentaux au gouvernement de Kiev, M. Reynders se rendra dans la capitale ukrainienne lundi prochain en compagnie de ses homologues néerlandais et luxembourgeois (Benelux). (Belga)

Nos partenaires